Vous êtes en apprentissage ou souhaitez franchir le pas de cette formidable aventure humaine ? Sachez qu’outre l’expérience qu’accorde l’apprentissage, de nombreuses aides financières sont à votre disposition, que vous soyez majeur ou non. Voici un aperçu des différentes aides financières auxquelles vous pourrez prétendre en votre qualité d’apprenti. 

Carte Etudiant des Métiers

Il s’agit d’une carte attestant de la qualité d’apprenti. Celle-ci peut être utilisée en vue d’obtenir des avantages similaire à ceux d’une carte d’étudiant. Ce peut être des réductions, que ce soit dans le cadre d’activités sportives, dans le domaine de la restauration, ou encore pour les transports.

L’APL

L’APL, ou Aide Personnalisée au Logement est une aide mensuelle à laquelle sont éligibles les apprentis. Son montant sera calculé en fonction de différents paramètres, tels que le lieu de votre logement, votre loyer, vos revenus ainsi que votre situation familiale (enfants à charge, marié, en couple etc.)

L’avance Loca-Pass

Lorsque vous louez un bien immobilier, le bailleur vous demande un dépôt de garantie que celui-ci vous restitue une fois que vous quittez les lieux, sous réserve que ces derniers soient en bon état. L’avance Loca-Pass est un prêt qui vous est octroyé à taux zéro afin de répondre à cette exigence. Il  est accordé à différents profils de jeunes de moins de 30 ans, en l’occurrence, ceux qui sont en formation professionnelle et qui, à ce titre, ont un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Le montant de ce prêt ne peut excéder la somme de 1200 € pour un remboursement exigible à partir de 3 mois après l’encaissement de l’avance.

Exonération des frais de scolarité

Lorsque vous êtes en apprentissage, votre formation est en partie financée par votre entreprise d’accueil. L’apprentissage consiste en une alternance entre périodes de formation et activité au sein de votre entreprise. Ainsi, en tant qu’étudiant éligible au statut d’apprenti, vous êtes exonéré de frais de scolarité.

L’aide au permis de conduire

Depuis janvier 2019, une aide au permis de conduire est disponible. Mesure prévue par le gouvernement Macron, il s’agit d’une aide de 500 euros. Entre les heures de conduite et les entrainements au code de la route, l’obtention de ce fameux sésame coûte en moyenne 1500€. Le permis de conduire étant un incontournable pour travailler dans certains secteurs d’activité, cette aide peut constituer un véritable coup de pouce. Afin d’obtenir cette aide, le demandeur doit remplir ces trois conditions :

  • Il doit être majeur 
  • Il doit avoir signé un contrat d’apprentissage en cours de validité
  • Il justifie d’un engagement dans la préparation du permis B 

L’apprenti doit effectuer sa demande auprès de son CFA en se munissant d’une pièce d’identité ainsi que d’une attestation de son auto-école (facture, devis, etc.) datant de moins de 12 mois. 

L’aide Mobili-Jeune

Cette aide a pour objet la réduction du loyer dans l’objectif d’opter pour un logement plus proche du lieu de l’organisme de formation ou de l’entreprise dans laquelle l’apprenti travaille. Elle s’adresse à toute personne âgée de moins de 30 ans en formation en alternance, que ce soit en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Par ailleurs, les revenus de l’alternant doivent être inférieurs ou égaux au SMIC brut mensuel. Le montant mensuel de l’aide est de 100 € maximum et varie en fonction du loyer. Le versement a lieu tous les 6 mois.

Et la région dans tout cela ?

En fonction de la région dans laquelle vous vous situez, de nombreuses aides peuvent être mises à votre disposition si vous êtes apprenti. Que ce soit dans les transports, pour une exonération d’impôts sur les salaires, ou un soutien aux conditions de vie des apprentis, vous pouvez consulter le site de votre Conseil Régional afin de voir à quoi vous pouvez prétendre.

Vous pouvez également nous solliciter pour vous aider à identifier l’aide qui pourrait vous aider lors de votre formation avec nous : https://www.btpcfa-iledefrance.fr/